Disques rayés : Beastie boys, Cat Stevens

Sur le très bon blog Disques rayés, une série d’articles sur les Beastie Boys puis Cat Stevens :

Articles en vrac

Maalouf illusions

En rangeant des CD hier, je me suis pris à relire le livret de l’album Illusions de Ibrahim Maalouf… Et deux petites découvertes !

La premières, Unfaithful est… une reprise ! De… Rihanna !
L’originale :

Et la version de l’album :

Et puis aussi, un extrait du texte à propos du titre True Story :

Ce morceau est un message simple et tellement anodin que devoir l’écrire me semble en soi assez ridicule. Mais je pense qu’après avoir écrit tout ce que je viens de décrire, il est me semble-t-il nécessaire de rappeler que je vis malgré tout dans l’espoir.

J’ai fait le rêve une fois, qu’un vieil homme proche de son dernier souffle, faisait le tour de tous les êtres qui l’ont entouré ou qu’il a croisé durant sa vie, juste pour leur demander pardon, s’excuser de toutes les paroles malheureuses qui auraient pu lui échapper, des erreurs qu’il a pu commettre pendant sa vie de père, de fils, de frère ou d’ami.

Le personnage de mon  rêve faisait le tour de toutes ces personnes, pour leur dire au revoir. Une tournée générale pour demander pardon à tout le monde avant de partir.

Personne ne peut construire sa vie en prétendant n’avoir jamais blessé personne. Volontairement ou non, notre vie se construit toujours aux dépends des autres, malheureusement. Comme le disait mon amie Lhasa de Sela dans l’une de ses chansons magnifiques : « Soon this space will be too small ».

Et le titre à écouter :

Le filtrage du net ? C’est repartit…

Une loi antiterroriste en examen en procédure d’urgence au parlement, encore ? Oui…
Et qui inclue une partit sur le filtrage du net ? Et oui…

A lire cet article de Télérama qui expose bien la situation et les problèmes posés par le projet de loi : Antiterrorisme sur le Net : un projet de loi… et un cheval de Troie – L’actu Médias / Net – Télérama.fr

Et à surtout dévorer, cette indispensable interview de la député d’Eure et Loir, qui laisse énormément songeur, quelque chose que l’on pourrait appeler « marketing politique »… et ça fait peut lorsque ça touche d’aussi près les libertés les plus fondamentales !
Laure de la Raudière : «Sur le filtrage d’Internet, on a l’impression de radoter» – Libération